Les étapes clefs de la division parcellaire

1

La division de terrain est un processus qui consiste à diviser un terrain en plusieurs parcelles. Cette démarche est souvent réalisée lors de l’achat ou de la vente d’un terrain immobilier, mais elle peut également être entreprise par un propriétaire souhaitant maximiser la valeur de son bien.

Il est nécessaire de comprendre les étapes clés de la division de terrain avant de se lancer dans l’achat pour revente de terrain à la découpe.

Les 4 étapes clés à suivre pour la division de terrain

L’analyse du terrain à diviser

La première étape à suivre est l’analyse du terrain. Il est indispensable de vérifier si la division est réalisable et de faire en sorte que les parcelles ainsi créées soient conformes aux règles du Plan Local d’Urbanisme (PLU) en vigueur. Il est également important de vérifier que les parcelles ainsi créées seront utilisables, c’est-à-dire qu’elles auront accès à l’eau, à l’électricité, etc.

Le bornage

Une fois que l’analyse du terrain est terminée, il est temps de procéder au bornage. Cette étape consiste à délimiter physiquement les limites de chaque parcelle. Il est conseillé de procéder à ce bornage avec un géomètre-expert pour s’assurer que les limites sont correctement définies.

L’autorisation de la mairie

Après le bornage, il est temps de demander l’autorisation de division auprès de la mairie. Cette démarche administrative est nécessaire pour obtenir l’accord de la commune pour la division du terrain. Il faut se munir de tous les documents nécessaires, tels que les plans de bornage par exemple, pour pouvoir déposer une demande complète.

La création des différents lots

Une fois l’autorisation obtenue, il est temps de créer les lots. Il est nécessaire de s’assurer que les lots créés sont conformes aux règles du PLU et aux normes d’urbanisme. De plus, si vous souhaitez construire sur les lots créés, il sera nécessaire de demander un permis de construire auprès de la mairie.

Les choses à retenir pour la division de terrain

Il est primordial de se tenir informé des règles du PLU et des normes d’urbanisme en pour s’assurer que la division est réalisable et que les parcelles créées seront utilisables.

Il faut également noter que la division de terrain peut être un processus coûteux et risqué, car il est nécessaire de payer des frais importants pour les démarches administratives ou pour les études de sol par exemple. Il est donc important de bien évaluer les coûts avant de se lancer dans ce type de projet.

Pour conclure

En conclusion, la division de terrain est un processus qui peut être réalisé pour maximiser la valeur d’un terrain immobilier ou pour répondre à des besoins spécifiques.

 

GN2I s’engage à vous faire une proposition sous 48H !

 

Défiler vers le haut